Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/12/2013

Des platanes en sursis en Avignon. Un projet de tramway contesté

IMGP4775.jpg

Début décembre, un membre d’une association d’Avignon « de fils et de tram » a contacté A.R.B.R.E.S. pour avoir des informations relatives au combat et aux actions en justice  menées pour la sauvegarde des platanes du centre ville de Nîmes. Un projet de tramway est en cours en Avignon et  sur son tracé pèse la menace de  l’abattage de 40 platanes  (dont 15 protégés) le long des remparts de la ville.

A l’invitation de cette association, nous avons assisté à une conférence de presse de l’association « Alternative au tram » le 5 décembre au cinéma  Vox d’Avignon.

 

 La salle du cinéma était entièrement remplie. Après une présentation du projet , le débat s’est engagé avec des représentants des artisans et des commerçants, des protecteurs du patrimoine, des candidats aux municipales. Tous  ont fait part de leur point de vue concernant le futur tramway, point de vue plutôt négatif dans l'ensemble, la plupart des intervenants  proposant une alternative à un projet trop onéreux, lui préférant un mode de transport du type BHNS qui desservirait toutes les communes, un vrai projet de déplacement urbain. 

 

Nous nous sommes présentés, expliquant notre présence à cette réunion et Alain Descroix, Président de A.R.B.R.E.S. a fait l’historique de notre combat pour sauver les arbres de Nîmes ainsi qu’un résumé de tous les problèmes rencontrés par la ligne du TCSP nîmois. Notre présence a été appréciée et nous avons été applaudis.

 

Pour nous, nîmois, qui avons déjà fait l'expérience de la mise en place d'un transport collectif, on peut dire que les procédés des élus en la matière sont tous identiques, avec simulacre de démocratie, pseudo-concertation de la population, dissimulation ou manipulation des chiffres concernant la fréquentation et l’accroissement du nombre d’usagers  et problèmes soulevés pour  les commerces des centres villes lourdement impactés.  Ce qui est extraordinaire, dans le cas de nos deux villes, c'est que,  comme par hasard, le terminus des lignes aboutit aux centres commerciaux du groupe Mulliez. Ce qui ne l'est pas moins, c'est que toutes les communes des agglomérations   contribuent au financement de ces TCSP et qu'au final seules deux communes en profitent !  Pour Avignon, bénificiaires de ce moyen de transport  concernant la ligne A  vivement contestée: Avignon et le Pontet (terminus  zone commerciale).

L’association  "alternative au tram" a entrepris des actions en justice  auprès du Tribunal Administratif de Nîmes.

Une première victoire : le projet d’extension du supermarché Auchan 7000 m2 annulé.

 

Des modifications ont été apportées au règlement du Périmètre de Sauvegarde et de Mise en Valeur de la ville d’Avignon pour permettre le passage du tramway.  

Ce qui est sûr, et qui n’a pas été mentionné sur les bulletins de communication de l’agglomération d’Avignon  concernant ce tramway, comme dans toutes brochures de communication de toutes les villes, c'est qu'on ne voit pas sur les photos virtuelles, la forêt de catainers qui longera les voies. Et là c'est un mensonge éhonté, de faire croire que le tramway roulera sans catainers.  L’association a dénoncé cet état de fait.

 

Le rapport de l’autorité environnementale  qui a avalisé le projet a contraint  le maître d’ouvrage à procéder à des modifications pour limiter l’impact des poteaux dans le paysage.

L’abattage des 15 arbres protégés est programmé. En compensation, il est prévu de replanter deux arbres pour un arbre abattu. En conclusion, le rapport dit « il faudra  beaucoup de temps avant que les nouveaux arbres deviennent aussi remarquables que ceux abattus »

L'association  "alternative au tram" a lancé une pétition sur l'ensemble du projet du tramway. 

http://petitiontram.wesign.it/

 

 

Des contacts ont aussi été pris avec l'association  ASPIC qui est à l'origine des actions en justice concernant le projet de TCSPà Nîmes.

Commentaires

Plus con tu meurt! Vive le tram

Écrit par : sudiste | 17/12/2013

Bonjour,
Pour répondre à votre affirmation qui à notre sens est bien courte et peu, voire pas du tout, argumentée. En effet, au-delà de l'insulte gratuite, il ne s'agit pas seulement de qualifier de "con" mais de développer une argumentation c'est-à-dire de mettre en avant vos propres éléments de réflexion qui vous amènent à penser de la sorte. En effet à l'ère de la non pensée ou de la pensée pré-machée, la première action de résistance est d'échanger, dialoguer, débattre, argumenter... construire sa propre pensée...
Pour amorcer le débat, nous vous informons de l'article publié récemment sur un blog du journal Le Monde
http://transports.blog.lemonde.fr/2013/12/16/la-france-ce-pays-ou-les-bus-urbains-coutent-30-plus-cher-quailleurs/

D'autre part, nous ne sommes pas de farouches opposants aux transports en commun. Bien au contraire nous sommes plutôt favorables aux modes de transport doux : la marche à pied, le vélo et au pôle multimodal c'est-à-dire la mise en relation des différents transports en commun sur un territoire donné, comme le train régional, le car, le bus urbain. Nous aimerions bien ajouter le trambus nîmois mais celui-ci ne passe pas par la gare (comme cela était préconisé dans l'enquête publique). Ensuite commencer par la ligne traversante est-ouest aurait été plus pertinent du point de vue du service rendu à la population. Malheureusement elle ne passait pas aux alentours de la nouvelle zone commerciale, Family Village, construite sur une zone inondable que le tracé du trambus a soudainement rendu non inondable! Il y aurait pas mal d'éléments supplémentaires à apporter mais nous le ferons dans un prochain article du blog pour expliquer notamment notre intervention au Conseil municipal du 14 décembre.
En vous souhaitant bonne lecture
Très cordialement
A.R.B.R.E.S

Écrit par : A.R.B.R.E.S | 18/12/2013

Vos analyses sont un peu réductrices...à Nimes le TCSP en question était justement un Bus (BHNS), à Avignon il s'agit d'un TRAM à propulsion électrique...donc forcément avec des CATENAIRES! Personne n'a jamais affirmé le contraire. Vous oubliez de dire qu'un BUS (BHNS ou pas) circule au GAZOLE (donc ça pollue l'environnement immédiat) et en plus son emprise est bien plus importante que celle d'un TRAM! Donc cela impliquerait autant de platanes en plus à abattre...
A moins que quelqu'un oublie de dire un BHNS ne peut s'approcher des remparts d'Avignon par faute de place sur la voirie? Ou que pour l'accepter au bord des remparts on transformerait le Bd Limbert en piste cyclable avec 2 voies de BUS? Comment mettre une double voie de BHNS route de Lyon ou Bd Saint Ruf? On transforme ces rues en Zones piétonnes avec 2 voies de BUS?

Écrit par : Greg84 | 28/12/2013

Les commentaires sont fermés.