Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/12/2013

Sauvez-moi dit l'arbre en danger...

 Pendant la mobilisation citoyenne pour la protection du  patrimoine arboré nîmois, des enfants ont participé à nos actions et ont donné libre cours à leur imagination avec des dessins ou des poèmes.

Lʼarbre

Sauvez-moi dit lʼoiseau en train de pleurer.

Sauvez-moi dit lʼarbre en danger.

Il appelle au secours.
Il aimerait juste un peu dʼamour.

Sa vie est menacée.
Il ne peut pas crier,
Alors il imagine,
Il imagine quʼil quitte Nimes.

Il prend le train,
Dans le train tout le monde lʼaime bien.

Il attend dʼarriver dans la forêt.
Dans la forêt il sait.

Il sait quʼil nʼy a pas de danger
Alors il peut sʼamuser
Il aimerait penser, penser toute la journée.

Mais cʼest déjà trop tard.

Il est déraciné.

Lʼhomme lʼa déjà tué.

Apolline Provost  8ans

 


L’arbre invisible

 

Sur ses racines, il s’endort .

Soudain, tranquille, il peut rêver,

Soudain il se sent en sécurité .

 

Dans son rêve, des enfants lui donnent la main,

Et peut-être, son rêve n’a pas de fin .

Dans son rêve, il a fleuri

Dans son rêve ceux qui passent ont souri .

 

Dans son rêve, on l’aime, on le décore,

Dans son rêve, enfin, il est fort .

Dans son rêve, on l’accepte, il peut vivre

Dans son rêve, l’arbre est libre …

 

Clémence PROVOST

11 ans

 

 

 

 

Des cévenols entrent en résistance contre EON

forêt.jpg

Depuis quelques temps déjà, il y a de l'agitation dans les Cévennes. Une multinationale allemande EON a racheté les fours thermiques de Gardanne et veut les reconvertir en centrale à biomasse. Evidemment elle a besoin de matière première c'est-à-dire de bois, de forêts... Et la forêt cévénole n'est pas loin avec ses belles châtaigneraies...

Nous vous laissons découvrir le blog des cévenols en résistance contre ce projet.

http://bogues.noblogs.org/

Ils ont prévu une projection d'un film sur les coupes massives de forêt au Canadale 10 janvier au temple de St Martin de Lansuscle à partir de 19 .

Leur contact : bogues@riseup.net

Un autre collectif s'est mis en place
Association Clairières
Mairie de Gabriac
48110 Gabriac

asso.clairieres@laposte.net

17/12/2013

Des platanes en sursis en Avignon. Un projet de tramway contesté

IMGP4775.jpg

Début décembre, un membre d’une association d’Avignon « de fils et de tram » a contacté A.R.B.R.E.S. pour avoir des informations relatives au combat et aux actions en justice  menées pour la sauvegarde des platanes du centre ville de Nîmes. Un projet de tramway est en cours en Avignon et  sur son tracé pèse la menace de  l’abattage de 40 platanes  (dont 15 protégés) le long des remparts de la ville.

A l’invitation de cette association, nous avons assisté à une conférence de presse de l’association « Alternative au tram » le 5 décembre au cinéma  Vox d’Avignon.

 

 La salle du cinéma était entièrement remplie. Après une présentation du projet , le débat s’est engagé avec des représentants des artisans et des commerçants, des protecteurs du patrimoine, des candidats aux municipales. Tous  ont fait part de leur point de vue concernant le futur tramway, point de vue plutôt négatif dans l'ensemble, la plupart des intervenants  proposant une alternative à un projet trop onéreux, lui préférant un mode de transport du type BHNS qui desservirait toutes les communes, un vrai projet de déplacement urbain. 

 

Nous nous sommes présentés, expliquant notre présence à cette réunion et Alain Descroix, Président de A.R.B.R.E.S. a fait l’historique de notre combat pour sauver les arbres de Nîmes ainsi qu’un résumé de tous les problèmes rencontrés par la ligne du TCSP nîmois. Notre présence a été appréciée et nous avons été applaudis.

 

Pour nous, nîmois, qui avons déjà fait l'expérience de la mise en place d'un transport collectif, on peut dire que les procédés des élus en la matière sont tous identiques, avec simulacre de démocratie, pseudo-concertation de la population, dissimulation ou manipulation des chiffres concernant la fréquentation et l’accroissement du nombre d’usagers  et problèmes soulevés pour  les commerces des centres villes lourdement impactés.  Ce qui est extraordinaire, dans le cas de nos deux villes, c'est que,  comme par hasard, le terminus des lignes aboutit aux centres commerciaux du groupe Mulliez. Ce qui ne l'est pas moins, c'est que toutes les communes des agglomérations   contribuent au financement de ces TCSP et qu'au final seules deux communes en profitent !  Pour Avignon, bénificiaires de ce moyen de transport  concernant la ligne A  vivement contestée: Avignon et le Pontet (terminus  zone commerciale).

L’association  "alternative au tram" a entrepris des actions en justice  auprès du Tribunal Administratif de Nîmes.

Une première victoire : le projet d’extension du supermarché Auchan 7000 m2 annulé.

 

Des modifications ont été apportées au règlement du Périmètre de Sauvegarde et de Mise en Valeur de la ville d’Avignon pour permettre le passage du tramway.  

Ce qui est sûr, et qui n’a pas été mentionné sur les bulletins de communication de l’agglomération d’Avignon  concernant ce tramway, comme dans toutes brochures de communication de toutes les villes, c'est qu'on ne voit pas sur les photos virtuelles, la forêt de catainers qui longera les voies. Et là c'est un mensonge éhonté, de faire croire que le tramway roulera sans catainers.  L’association a dénoncé cet état de fait.

 

Le rapport de l’autorité environnementale  qui a avalisé le projet a contraint  le maître d’ouvrage à procéder à des modifications pour limiter l’impact des poteaux dans le paysage.

L’abattage des 15 arbres protégés est programmé. En compensation, il est prévu de replanter deux arbres pour un arbre abattu. En conclusion, le rapport dit « il faudra  beaucoup de temps avant que les nouveaux arbres deviennent aussi remarquables que ceux abattus »

L'association  "alternative au tram" a lancé une pétition sur l'ensemble du projet du tramway. 

http://petitiontram.wesign.it/

 

 

Des contacts ont aussi été pris avec l'association  ASPIC qui est à l'origine des actions en justice concernant le projet de TCSPà Nîmes.